Imprimer

Paroles d'étudiants

Une compilation de témoignages d'étudiants passés par la licence Maninfo.

Les étudiants de Maninfo, promotion 2009-2010
Les étudiants de Maninfo, promo  2009-2010

 

Anaïs B. - Etudiante en Maninfo 2011-2012

Quel a été votre parcours scolaire ?

Un Bac ES, une première année Fac de Lettres, un DUT GIDO à l’IUT de Grenoble puis la licence Maninfo à l’IUT de Tours.

Pourquoi avez-vous choisi cette formation ?

En Terminale, je souhaitais être Conseillère Principale d’Education ou documentaliste et j’ai finalement choisi de poursuivre des études en documentation « d’entreprise » car je pensais (et je pense toujours) que les activités d’une documentaliste d’entreprises sont plus variées que celles d’une bibliothécaire et les débouchées plus importantes.

En quelques mots, décrivez nous votre licence ? Que vous apporte-t-elle ?

Dans la licence, on passe en revue tous aspects théoriques liés à la documentation qu’il est important de connaitre pour exercer (Management par la Qualité, Analyse de la Valeur, Intelligence Economique…). De plus, beaucoup de travaux sont à mener en groupe, ce qui nous prépare dans la vie professionnelle au travail en équipe.

Quel est le profil type d’un étudiant en Licence Professionnelle Maninfo ?

Il n’y a pas vraiment de profil type. Nombreux sont les étudiants de Maninfo qui n’ont pas fait auparavant un DUT GIDO. Ça peut être déroutant au départ pour quelqu’un ayant une formation GIDO mais au final, c’est enrichissant puisqu’on effectue beaucoup de travaux en groupe. Chacun peut ainsi contribué au travail selon son propre point de vue.

Quelles sont les matières principales ?

  • Management des systèmes d’information
  • Informatique-réseau
  • Le projet tutoré (projet de documentation à mener en groupe dans une entreprise pendant 4-5 mois)
  • Conduite de projet (la conduite d’un projet en entreprise)
  • Record Management… (l’archivage de documents d’entreprise).

Quels avantages trouvez-vous à cette formation ?

L’acquisition d’une culture générale solide en documentation, les travaux de groupe à mener régulièrement.

Recommanderiez-vous cette licence a des étudiants ? Pourquoi ?

Oui s’ils souhaitent être opérationnels sur le terrain relativement rapidement après leur DUT ou autre formation et aussi s’ils veulent acquérir une culture reliées à leurs compétences.

Qu’envisagez-vous pour la suite ? Quelle poursuite d’études ? Ou entrez- vous dans le monde du travail ? 

Si possible un Master intelligence-économique à l’IAE Poitiers sinon entrer dans le monde du travail (pour un poste plutôt orienté veille…).


Jérémy H. - Etudiant en Maninfo 2011-2012

Quel a été votre parcours scolaire ?

J’ai un parcours assez atypique : j’ai d’abord fait un bac S option Sciences de l’Ingénieur, et j’ai ensuite fait 2 ans d’école d’ingénieur à Brest, avant d’arrêter, me rendant compte que cela ne me correspondait pas. J’ai ensuite suivi une de mes passions, l’histoire, en suivant une licence d’histoire à l’université de Nantes, pendant 4 ans, sans parvenir à valider ma licence (rythme trop faible, trop peu d’encadrement), alors que j’avais postulé en licence Gestion de l’information à l’IUP IDERI, à Dijon.

J’ai donc cherché une formation s’approchant de la licence de Dijon, et j’ai fait un D.U.T. GIDO en année spéciale (diplôme en un an) à Toulouse, avant de faire la licence Maninfo.

Pourquoi avez-vous choisi cette formation ?

Je voulais une formation courte me permettant de me lancer vite sur le monde du travail après mon D.U.T., tout en approfondissant la veille, qui m’intéresse particulièrement. Je voulais également éviter de m’éloigner trop de Nantes, ma ville d’origine. J’ai aussi choisi de faire un licence pro car je pense qu’il est plus facile de trouver du boulot qu’avec un simple DUT.

En quelques mots, décrivez nous votre licence ? Que vous apporte-t-elle ?

Des connaissances plus poussées sur les aspects de gestion de l’information obtenus en GIDO : Knowledge/Record Management, Intelligence Economique surtout. Du coté des choses non abordées en DUT, tous les aspects de gestion de projet et de conduite du changement : être capable de mener des projets à leur terme, et pas seulement d’y participer.

Quel est le profil type d’un étudiant en maninfo ?

Pas vraiment de profil type à mon avis. Il faut être relativement polyvalent, mais dans tout les cas, il faut être curieux, s’intéresser aux évolutions et leurs impact sur nous/notre travail. Etre capable de travailler en groupe est indispensable vu le nombre de travaux de groupe de la formation.

Quelles sont les matières principales ?

Sans surprise, le Management de l’information (qu’est ce qu’un Système d’information ? ; Comment analyser l’environnement de l’entreprise ; Comment mettre en place une politique de gestion de l’information, etc.), suivi de près par le Knowledge management.

Quels avantages trouvez vous à cette formation ?

Elle me donne une plus grande polyvalence et crédibilité auprès des entreprises tout en me donnant des outils plus appropriés pour gérer l’information.

Recommanderiez vous cette licence a des étudiants ? Pourquoi ?

Oui, s’ils veulent se spécialiser dans l’information, la formation est appréciable. C’est une formtion courte mixant bien les apprentissages théoriques et pratiques, plutôt complète à mon avis.

Par contre, on a cette année de nombreuses personnes qui s’orientait bien plus vers la communication, et pour cet aspect là, je pense qu’il y a eu soit un mauvais recrutement (les étudiants ne se retrouvent pas dans la formation), soit un souci dans la présentation de la licence.

Qu’envisagez vous pour la suite ? Quelle poursuite d’études ? Ou entrez- vous dans le monde du travail ?

Pas de poursuite d’étude pour moi, je rechercherai directement un emploi après mon diplôme obtenu. Orientation vers la veille en générale, avec une nette préférence pour la veille scientifique et technique.

Quels sont les débouchés possibles après cette licence ?

Chargé de qualité, Records Manager, Knowledge Manager, Chargé de veille, Chef de projet par exemple.


Léa CHATEAU

Après avoir obtenu un Bac ES et un BTS de Commerce International. J’ai intégré la licence Maninfo afin d’acquérir de nouvelles compétences.

Les connaissances acquises lors de la Licence Maninfo telles que : la recherche d’information, la communication, le droit des médias et d’image, le management des organisations et la création de sites Internet m’ont permis d’entrevoir un projet professionnel.

C’est pourquoi, je souhaite intégrer un Master Information communication ou encore gestion de l’information et valorisation du patrimoine, à la suite de cette licence.


Céline TOURNAYRE

Avant la licence Maninfo j'ai obtenu un Bac Littéraire et une licence d'anglais (Lettres Langues et Civilisation Étrangère) puis j'ai passé un an à l'IUFM pour la préparation du concours de professeur des écoles.

Cette année en licence m'a apporté des connaissances dans le domaine de l'information mais je trouve que les enseignements sont parfois difficiles à comprendre et à assimiler lorsque notre parcours est peu ou pas en rapport avec ce domaine.

Les enseignements permettent de mieux définir son projet professionnel en effet on identifie mieux les différentes missions qui peuvent nous être demandées dans nos futurs emplois.

Suite à l'obtention de la licence Maninfo, je ne souhaite pas poursuivre mes études en Master mais entrer sur le marché du travail. Je souhaiterai davantage m'orienter dans le domaine de l'archivage ou dans un autre domaine qui soit si possible en relation avec le domaine des langues afin de pouvoir utiliser les connaissances acquises antérieurement.


Adeline BURETTE

Après l’obtention d’un Bac STG avec une option CGRH (Communication et Gestion des Ressources Humaines) et d’un BTS communication. J’ai été admise en Licence professionnelle Maninfo, cette formation était censée m'apporter des compétences dans l'information et de combler mes lacunes en terme de veille.

Toutefois, le relationnel et le contact avec les autres étant une partie intégrante de ma personnalité. Je suis actuellement toujours dans l'optique de travailler dans la communication après mes études. Cependant, la licence professionnelle Maninfo restera un atout dans ma formation puisqu’elle me permettra d'obtenir une double casquette dans mon futur métier (information et communication).


Caroline VINCENT 

Après avoir obtenu un BAC STG spécialité mercatique et un BTS Management des Unités Commerciales.

Après quelques stages en publicité, vente et décoration, je me suis rendu compte que l'information était le socle de toutes entreprises. J’ai ainsi fait le choix d’intégrer la Licence Professionnelle MANINFO afin d’obtenir des compétences en veille concurrentielle et en communication en entreprise.

Je souhaite par la suite partir à l'étranger pour améliorer mon anglais puis continuer mes études en intégrant un master professionnel en alternance dans le domaine du marketing.

Les stratégies marketings sont en effet très importante pour le secteur de l'information ce qui mérite d'être étudié et développé. Pour finir, La licence Maninfo m’a apporté un enseignement de qualité et une ouverture professionnelle non négligeable pour se rapprocher de l'information, du marketing et de la communication.


Myriam CHERGUI

Suite à un DEUG d'anglais et 3 années d'expérience en tant que gestionnaire de l'information dans une maison d'édition à Paris, j'ai été admise en Licence Professionnelle Ressources Documentaires et Base de Données Spécialité Management de l’Information (Maninfo) cette année à l’IUT de Tours sous le régime de la formation continue.

Celle-ci me permet d’acquérir des compétences dans le domaine de l’archivage, de l’indexation et dans la recherche des ressources multimédia, qu’elles soient audio, vidéo, écrites, etc., ainsi que dans l’analyse de contenus de documents, dans la gestion des droits d’exploitation des médias (photo, vidéo, son).

Mes aptitudes managériales, organisationnelles, et un savoir –faire professionnel relatif à la maîtrise de l’information et de la documentation, que ce soit dans le management des systèmes d’information, de la bonne tenue des bases de données, ces dernières nécessitant structuration et organisation, mais aussi dans la communication documentaire interne ou externe à l’entreprise ont été développées, ainsi que mes connaissances dans le domaine de la veille informationnelle, processus visant à une surveillance active de l’environnement technologique, concurrentiel et commercial.

Cette année d'étude est venue compléter mon expérience professionnelle, et m’a convaincue que ce domaine est celui dans lequel je veux m’établir.


Solène GARNIER

Avant de commencer cette licence professionnelle, j'ai fait une licence de Lettres à Tours que j'ai obtenu. Au départ je me suis lancée dans l'objectif de travailler dans l'édition et puis finalement non : milieu qui demande une bonne technique de pistonnage principalement.

Je me suis dirigée vers une licence professionnelle pour comme son nom l'indique, avoir de l'expérience dans un domaine, pouvoir appliquer les théories, etc. Au début j'y suis allée dans la perspective de travailler dans les archives, mais après réflexion, cela ne me correspond pas.

C’est pourquoi, plusieurs projets ont émergé pour la suite touchant à la fois à l'art, à la communication évènementielle et donc à l'organisation de concerts et de festivals, milieu où je pense pouvoir m'accomplir complètement. J'ai également comme projet de travailler à l’étranger afin de gérer des projets tourné vers l’information pour des diverses entreprises.

Quelques cours dans le programme de la licence Maninfo ont été intéressants pour moi mais pas tous : essentiellement les cours sur le management de l'information, la communication et sur la gestion de projet. Cependant, j’attends avec impatience le stage qui sera, pour ma part, un bénéfice pour découvrir le milieu.


Aurélie VAILLAUD

Avant la licence, j'ai fait un BTS Après l'obtention d’un BTS Management des Unités Commerciales à Châteauroux, axée sur la gestion et le management du domaine commercial.

J’ai postulé à cette licence Maninfo en croyant que la Communication serait l'une des matières principales. Je me suis malheureusement trompé.

Toutefois, la licence Maninfo m'a permis d'acquérir des connaissances en management et en gestion de l'information, comme l'indexation, l'archivage, la gestion de bases de données.

Suite à l’obtention de la licence, je souhaiterai travailler dans le domaine de la communication, et plus particulièrement la communication dans le milieu commercial.

Je pourrai, alors, mettre à contribution mes connaissances commerciales ainsi que mes connaissances en gestion de l'information et en informatique, que j'ai acquises durant cette année d'étude.


Julie BETTERMANN

Après avoir obtenu un BAC Science et Technologie de la Gestion option Mercatique et validé mon BTS Négociation Relation Client dans les deux sèvres (13 de moyenne j’en suis très fière).

J’ai intégré la licence Maninfo afin d’enrichir mes compétences. Celle-ci m’a appris à participer à un cercle de qualité, savoir ce qu’est l’analyse de la valeur et participer à la gestion de projet.

A la suite de l’obtention de la licence je souhaiterais faire un master en commerce & gestion ou entrer dans la vie active.


Amélie LAGUIONIE

En 2009 j’ai obtenu mon Baccalauréat Sciences et Technologies de la gestion option Communication et Gestion des ressources Humaines. Suite à ça, je me suis orienté vers un BTS Négociation Relation Client qui est plutôt orienté vers le commerce.

La licence Maninfo m’a apporté de nouvelles compétences notamment en gestion de l’information, management de la qualité et de la valeur. J’ai aussi appris à maîtriser de nouveaux outils informatiques comme Adobe Dreamweaver nécessaire à la création de site web.

Après l’obtention de la licence je souhaiterai me lancer dans un Master de communication pour ensuite travailler dans le domaine de la communication-marketing.


Mylène REFE

Je viens d'une formation universitaire et relativement restreinte au niveau des débouchés : l'Histoire de l'Art. J'y ai consacré quatre années d'étude après un baccalauréat Littéraire option

Histoire de l'Art. Cela m'a apporté une connaissance et une culture artistique et historique mais malheureusement peu de perspective d'avenir. Mon projet professionnel est d'être documentaliste pour partager mon plaisir d'apprendre. La licence Maninfo m'a permis de regrouper mon passé d'étudiante et mon avenir dans la documentation. Elle m'a offert une réorientation professionnelle importante et efficace pour la réalisation de mon projet personnel.

Je peux donc dire que mon avenir s'est éclairci, et grâce à cette licence je vais pouvoir avancer plus sereinement dans le monde professionnel.


Madleen GAUDRE

Avant d'entrer en licence Maninfo, j'ai obtenu mon DEUG Information Communication à l'université de Rennes 2. J'ai souhaité m'orienter vers cette Licence afin d'acquérir plus de connaissances sur l'information mais surtout plus de pratique grâce aux TD et au stage.

Après l'obtention de ma Licence, je souhaite intégrer le marché du travail et mettre en pratique les compétences que j'ai acquises au cours de mon cursus universitaire.

La Licence Maninfo m'a permis d'acquérir plus de pratique et d'avoir des cours plus concrets qu'à l'université. Le fait d'avoir des intervenants professionnels extérieurs est un plus ; ils savent nous apporter les réponses à nos questions et nous mettre en situation grâce à des travaux en groupe et des jeux de rôles.